LA COLOMBIE : LA PERLE DES CARAÏBES

Entretien avec Zully Salazar, président de l’Office du tourisme de Carthagène

2017 a été « l’année France/Colombie ». Quelle a été votre impression générale de cette collaboration ? Vraiment positif. L’échange culturel de cette année a offert un large éventail d’activités et d’événements des deux pays pour promouvoir la Colombie en tant que destination touristique convoitée. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2017, nous avons eu 66 747 visiteurs français en Colombie, soit 12 000 de plus qu’en 2016. À Carthagène, nous avons constaté une hausse de 38 % du tourisme avec près de 6 700 visiteurs français.

Qu’y a-t-il dans les cartes pour 2018 ? Nous avons de nombreux événements internationaux dont le Festival International du Cinéma (FICCI), le Festival de Musique Classique, le Festival HAY dédié à la littérature, sans oublier de nombreux salons gastronomiques et artisanaux. Nous travaillons avec ProColombia pour développer des activités culturelles tout au long de l’année, afin qu’aucune saison ne soit une « basse saison ».

Carthagène est considérée comme l’une des plus belles escapades d’Amérique latine. À quel type de client recommanderiez-vous la ville ? Notre ville rassemble de nombreux produits touristiques comme peu d’autres destinations dans les Caraïbes. En plus des magnifiques plages des îles du Rosario, la ville possède des atouts culturels et historiques authentiques. En termes de shopping, certains des joailliers et créateurs les plus prestigieux sont ici, ainsi que des produits artisanaux de haute qualité. Le secteur MICE bat son plein, avec de nombreux centres de congrès et des hôtels haut de gamme. Du côté des entreprises, les ventes à l’étranger ont augmenté de 30 % et continuent d’augmenter. Je pense qu’il y en a pour tous les goûts dans la ville.

Le tourisme durable est et sera l’une des grandes tendances de 2018. Comment Carthagène participe-t-elle à cette initiative ? La ville a été reconnue comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO, et nous travaillons toujours sur de nouvelles certifications sociales et de développement durable. Aujourd’hui, plus de 70 entités publiques et privées font un travail de fond avec toutes les organisations locales impliquées, afin que chacun puisse faire sa part dans le développement durable de notre ville et en bénéficier.

Partager cet article

Optimized by Optimole