Circuit les sentiers d’Équateur (Vols inclus)

QUITO / OTAVALO / AMAZONIE / LATACUNGA / QUILOTOA / CHIMBORAZO / CUENCA / GUAYAQUIL

10 jours

/

nuits 9
Programmes classiques
Équateur
10

/

9
Programmes classiques
Équateur
  • Jour 1 Envol à destination de Quito
  • Jour 2 Quito - City Tour
  • Jour 3 Quito / Otavalo / Salinas de Ibarra / Quito
  • Jour 4 Otavalo / Ligne Equinoxiale / Amazonie
  • Jour 5 Amazonie - Découverte de la communauté Quichua
  • Jour 6 Amazonie / Puyo / Baños / Latacunga
  • Jour 7 Latacunga / Quilotoa / Riobamba / Guamote
  • Jour 8 Guamote / Chimborazo / Ingapirca / Cuenca
  • Jour 9 Cuenca - City Tour
  • Jour 10 Cuenca / Cajas / Guayaquil OUT
  • Jour 11 Arrivée en France

Informations utiles

  • DEPART GARANTI A PARTIR DE 3 PARTICIPANTS
  • Maximum de participants : 16
  • Dégustation d´une sucrerie locale et démonstration de son élaboration artisanale à Quito 
  • Visite du jardín botanique à Quito qui oeuvre à conserver la biodiversité de la flore des régions andines 
  • Visite d’un atelier de fabrication d’instruments andins de la culture Quichua 
  • Déjeuner chez l’habitant dans la región de Otavalo 
  • Arrêt sur la vraie ligne de l’Equateur à Quitsato 
  • Visite de la communauté Quichua en Amazonie 
  • Visite d’une fabrication de rhum artisanal à Puyo 
  • Communauté indigène de Salasaca 
  • Découverte d’une plantation de roses 
  • Visite d’un atelier de peintres “naïfs” 
  • Montée au refuge du Chimborazo à 4 800m (en bus) 
  • Visite du musée ehnographique Pumapungo à Cuenca 
  • Découverte d’une plantation de cacao bio avec déjeuner dans la plantation 
  • Extensions possibles à Puerto Lopez ou sur l’Archipel des Galapagos

 

Itinéraire détaillé

Jour 1 Envol à destination de Quito

Envol à destination de Quito. Arrivée en fin de journée à Quito 

Arrivée à Quito (Aéroport de Tababela). Accueil par votre guide accompagnateur local et transfert à votre hôtel 

Boisson de bienvenue 

Installation dans vos chambres 

Dîner libre 

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 2 Quito - City Tour

Petit-déjeuner à l'hôtel

La ville de Quito, fondée au XVIe siècle sur les vestiges d'une cité inca, est située à une altitude de 2 850 mètres. Capitale de l'Équateur, elle abrite toujours le centre historique le mieux préservé et le moins altéré d'Amérique latine. Les monastères de San Francisco et de Santo Domingo, ainsi que l'église et le collège jésuite de La Compañía, sont des exemples remarquables de "l'école baroque de Quito". Cette école représente un mélange artistique unique, alliant les styles espagnol, italien, mauresque, flamand et indien, et se distingue par ses riches décorations intérieures.

Présentation du centre historique de Quito, remarquable et animé, pour découvrir son patrimoine architectural datant des XVIIe et XIXe siècles. On commence par la colline d´Itchimbia qui vous dévoilera une belle vue sur le centre historique.  

Continuation vers le quartier colonial de San Marcos qui grâce aux efforts de ses habitants a amélioré sa qualité de vie (propreté et restauration des bâtiments anciens).  

Passage dans la Ronda, le plus ancien quartier de Quito et dégustation d'une sucrerie locale appelé « colaciones » 

Dégustation d´une sucrerie locale et démonstration de son élaboration artisanale.  

Continuation vers la place de l’Indépendance où se dressent la Cathédrale et l’Archevêché, embelli par des arches et des fontaines ; La Companía (l'église de la Compagnie de Jésus), joyau baroque « mudéjar » dont l’intérieur est couvert à la feuille d’or. 

Découverte de l'église San Francisco de Quito, construite sur les bases d’un palais Inca dont l’intérieur abrite des chefs d’œuvre d’art sacré latino-américains, et entourée de jolies maisons coloniales. 

Déjeuner dans un restaurant local (dégustation du locro quiteño, soupe à base de pomme de terre, fromage et avocat) 

Dans l'après-midi, nous visiterons Le Jardin Botanique de Quito, un espace qui vise à rechercher, éduquer et conserver la biodiversité des forêts et autres zones naturelles de la région andine de l'Équateur. Il dispose de 2 hectares de terrain où l'on peut observer 18 000 espèces de plantes indigènes et introduites, y compris ses espèces les plus représentatives, les orchidées. 

Votre visite du jardin botanique de Quito permet de continuer à prendre soin des espèces végétales uniques de l'Équateur. 

Dîner libre  

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 3 Quito / Otavalo / Salinas de Ibarra / Quito

Petit-déjeuner à l'hôtel

Départ vers Otavalo, située à 2.600 mètres d'altitude, mondialement connu pour son marché. Visite du marché Indien. Flânerie dans ce marché divisé en plusieurs parties : fruits et légumes, viandes, céréales et artisanat (laine et tissus). C’est la rencontre régulière des communautés indigènes locales avec leurs costumes traditionnels dont les célèbres colliers dorés des femmes et les ponchos sombres des hommes.

Visite de la Cascade de Peguche, a 2km au sud-est du village, dans une forêt d'eucalyptus, se trouve une jolie cascade qui peut faire l'objet d'une agréable balade à pied. Cette cascade est sacrée. Au solstice d'été, les Indiens Otavalos s'y baignent le matin pour prendre l'esprit du diable qui vit dans la cascade. Ils le gardent toute la journée, dansent et font la fête avant de le lui rendre le soir venu et jusqu'à l'année suivante. 

Visite d'un atelier de fabrication d'instruments andins. Démonstration de leur fabrication et explication de la musique ancestrale de la culture Quichua. 

Déjeuner chez l’habitant. Vous dégusterez les plats typiques des indigènes, comme le fameux cuy, cochon d’inde, cuisiné sur un feu de camp à même le sol. 

Salinas de Ibarra. L'architecture de Salinas de Ibarra est composée de maisons peintes avec des œuvres d'art colorées, dans lesquelles est exposé le processus de lutte et de travail de la population afro-équatorienne installée à Imbabura. 

La visite commence à la gare "La Libertad", la principale attraction touristique de Salinas de Ibarra, qui a été construite dans les années 50. Les touristes qui arrivent à cette destination peuvent admirer la beauté des vieilles maisons de tuiles et de roseaux. Nous serons accueillis par un groupe de jeunes de la communauté avec une danse populaire appelée "la bomba" qui illustre la culture afro-équatorienne. Nous visiterons ensuite le musée du Sel, où nous découvrirons les procédés traditionnels utilisés à l'époque coloniale. Plusieurs monticules montrent les traces de cette activité centenaire. 

Visite du lac de Cuicocha. Vous y retrouverez un lac installé dans un chaudron de 5 km² où se trouvent 2 îlots formés par deux dômes volcaniques chacun. Cet énorme lac se trouve dans l’ancien cratère du volcan Cotacachi. On peut faire une marche près du cratère du volcan à partir des 3200m jusqu'à 3500m d'altitude. 

Retour à Otavalo. 

Dîner libre 

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 4 Otavalo / Ligne Equinoxiale / Amazonie

Petit-déjeuner à l'hôtel.  

Arrêt sur la vraie ligne de l’Equateur.  Quitsato- Latitude 0 0' 0''.

Arrivée à Cayambe, visite du petit musée en plein air de Quitsato, Une grande horloge solaire est située exactement sur la ligne Équinoxiale, à la latitude 0 0' 0''. D’intéressantes explications sont données sur l’emplacement du site en fonction également des astres et des montagnes. Ce lieu possède une grande valeur historique car c’est ici que la mission géodésique française vint en Juin 1736. Ses résultats sont gravés sur une grande plaque de pierre qui repose actuellement dans l'observatoire astronomique de Quito.  

En cours de route, vous aurez la possibilité de vous arrêter au col de Papallacta et faire une marche de 30 minutes en compagnie de votre guide qui vous donnera des explications sur la flore endémique des Andes. 

L'aventure ne fait que commencer. Rien n'est aussi captivant que de quitter les hauts plateaux des Andes pour se retrouver quelques heures plus tard à seulement 300 mètres d'altitude, au cœur de la forêt tropicale. Explorer l'Amazonie est une expérience presque mythique, où chaque instant semble enveloppé de mystère, gardant précieusement des secrets enfouis au sein de cette vaste étendue forestière.

Déjeuner libre 

Après-midi libre

Dîner et nuit à l'hôtel.

Lire la suite

Jour 5 Amazonie - Découverte de la communauté Quichua

Petit-déjeuner à l'hôtel

Lors des premiers pas dans la luxuriante végétation de l'Amazonie, vous serez entouré de cacaotiers, de caféiers, de fromagers, de balisiers, d'hibiscus, et bien d'autres encore. Vous ressentirez l'étreinte étouffante de la chaleur, les averses soudaines, naviguant en pirogue le long de la rivière, émerveillé par la présence d'arbres aux formes étranges, caractéristiques de cette région unique.

Il est difficile de distinguer le réel du rêve dans un monde où la confusion des éléments règne en maître, fusionnant le minéral, le végétal et l'animal de la même manière qu'il entremêle l'air et l'eau, l'ombre et la lumière. Ici, une feuille se métamorphose en papillon, une liane se transforme en serpent, créant un univers où la frontière entre imagination et réalité s'estompe.

Votre guide vous apprendra à reconnaître les orties antirhumatismales, les baies hallucinogènes, le lait anti-bouton, les bois "anti-défaillance", les fruits comestibles. Vous verrez l'hévéa d'où une seule incision fait couler une liqueur blanche comme du lait qui se durcit et se noircit peu à peu à l'air. Les Indiens utilisent nomment la résine qu'ils en tirent (le caoutchouc) et signifie "l'arbre qui pleure." 

Dans cette forêt on retrouve une certaine idée du commencement du monde. Souvent impénétrable elle impose des trajets difficiles que le panorama grandiose fait oublier très vite. Elle est immense et très mouvementée, haute et tragique, riche en morts et vivants. Cette forêt n'enterre pas ses cadavres. Quand un arbre meurt et tombe, ils sont tous tout autour serrés et denses pour le soutenir et le soutiennent jour et nuit. Les arbres morts s'appuient ainsi jusqu'à ce qu'ils soient pourris. Alors il suffit qu'un oiseau s’y pose et ils tombent avec un immense fracas, comme s'ils tenaient encore follement à la vie. 

LAVADO D’ORO-orpailleurs 

Quand la rivière est propice, nous pouvons faire un petit trajet en canoë sur le Napo. Les passagers pourront observer le travail que réalise depuis des décennies les communautés pour trouver de l'or dans la rivière. Le guide natif expliquera alors comment on lave l'or en utilisant le tamis.  

Déjeuner en cours de visite. 

VISITE DE L'ASSOCIATION QUICHUA, la communauté quichua d’Ahuano réunit environ 60 familles et 300 personnes. Les terres occupées par ceux-ci ont un statut de terres communautaires et chaque famille peut bénéficier d'une parcelle de terre qui leur permet de s’installer et de vivre de l’agriculture comme la récolte de la yuca, les bananes, le cacao et le maïs. La chasse, la pêche et le tourisme viennent compléter les activités des habitants.  

La présentation se fait ainsi :   

  1. Présentation de l'Association
  2. Explication de l’élaboration de la chicha et dégustation
  3. Présentation du groupe de musique traditionnel quichua et du groupe de danse d'enfants.  
  4. Explication de la préparation de plats typiques de l'Amazonie
  5. Dégustation de plats typiques avec des produits de la jungle.
  6. Explication de l'élaboration de la sarbacane et son utilisation  
  7. Vente d'artisanats comme bracelets et colliers (fait de fibres et de graines de la jungle) que les enfants de la communauté font

Dîner et nuit au lodge

Lire la suite

Jour 6 Amazonie / Puyo / Baños / Latacunga

Petit-déjeuner à l'hôtel

Remontée de la Cordillère en direction de Puyo où vous pourrez visiter un magasin d'objets de balsa. Vous y découvrirez la matière première, la manière dont on la travaille et on la peint. Possibilité d'acheter des objets en balsa. Continuation par cette route vertigineuse du Canyon du Pastaza et de l'allée des cascades jusqu'à Baños. 

Puyo, aussi connu comme El Puyo, c'est la capitale de Pastaza, une province de l'Equateur. Puyo est situé à une altitude de 950m. Fidèle à son nom, dérivé du mot quechua pour trouble, le climat local est humide et le temps est souvent couvert. Périodes lourdes de pluies tous les jours. Situé entre Baños et les villes amazoniennes de Tena et Macas, Puyo est la capitale commerciale, culturelle et politique de la région. A la fin de 2006, la ville comptait environ 25 000 habitants. Les variations saisonnières du climat sont relativement faibles, et les températures diurnes varient généralement entre 18 et 24 degré Celsius.

Vous pourrez faire une dégustation de l’ « eau de vie » produit fait de la distillation de la canne à sucre.  

Arrêt dans une fabrique artisanale de rhum "amazonien" à Puyo et dégustation.  

En fonction de l’état physique des participants, marche de quarante-cinq minutes pour accéder au site du Pailon del Diablo, "le chaudron du diable" où une chute d'eau impressionnante se déverse dans une crevasse dans un fracas irréel.    

Pour les plus téméraires vous aurez la possibilité de traverser en nacelle le Canyon de Pastaza.  

Déjeuner dans un restaurant local.   

Baños, charmante petite ville située à 1800 mètres d'altitude, Baños à la vie paisible se trouve dans une zone subtropicale et jouit d'un climat agréable. Tandis qu'une végétation dense grimpe et descend des hautes cimes jusqu'au bord de torrents écumants, des brumes menaçantes planent sur les ravins alentours. Surplombée par la magie énorme et écrasante du mont Tungurahua d'où jaillissent de nombreuses cascades, la bourgade tire son nom des eaux sulfureuses, ferrugineuses, froides et bouillantes qui jaillissent des entrailles du volcan. 

De nombreux champs de canne à sucre, de mandarines, de tomates et de pêches se trouvent dans la région.  Géographiquement, cette ville occupe une position clé, car elle constitue à la fois une porte de sortie vers la région de l'Amazonie et une porte d'entrée vers la région des Andes (la Sierra).

Bref tour de la ville : l'église Dominicaine de la Virgen de Agua Santa, les rues piétonnes où vous rencontrerez de nombreux marchands de jus de canne à sucre frais, dont on observe l’élaboration instantanée à partir des branches de canne à sucre et de "melcocha" (guimauve de canne à sucre), les ateliers de fabrication d'objets de Tagua, plus connu comme ivoire végétal, où vous pourrez découvrir ce fruit d'une palme tropicale qui se transforme sous les mains d'habiles artisans.  

Départ pour découvrir la communauté de Salasaca.  

A 14 Km d'Ambato, la route de Baños passe par Salasaca, foyer d'un petit groupe indigène qui tente de conserver ses terres et ses coutumes ancestrales. Les Salasacas sont les Indiens les plus connus de la Sierra centrale. 

Dégustation d'une boisson typique de la région, le "chaguarmishqui", à base d'agave.

Visite d'un petit atelier de tapisserie.  

Continuation sur l'autoroute panaméricaine en direction de Latacunga. 

Cocktail de bienvenue. 

Diner libre 

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 7 Latacunga / Quilotoa / Riobamba / Guamote

Petit-déjeuner à l'hôtel

Vous découvrirez les secrets des grandes plantations de fleurs de l’Equateur ainsi que le processus de production des plus belles roses du monde élevées en serres, grâce à des systèmes d'irrigation et de caléfactions. Après leur conditionnement en boites isothermes les fleurs destinées à l'exportation partent toutes les nuits en avion spéciaux à travers le monde. 

Départ vers le cratère du Quilotoa sur le flanc duquel on découvre des communautés agricoles. Sa particularité vient du lac du Quilotoa d'un bleu vert émeraude qui occupe tout le chaudron.  

Une courte balade au bord du cratère vous permettra de capturer de superbes photos des paysages environnants.

Déjeuner libre 

L’après-midi, visite d’un atelier de peintres dits « naïfs », qui utilisent la peau de mouton en guise de toile.

Route vers Latacunga. 

Continuation vers la ville de GUAMOTE 

Guamote qui se trouve à 51 km au sud de Riobamba, a 3048 mètres d'altitude, dans un décor naturel d'une beauté exceptionnelle contraste avec la simplicité, voire la pauvreté du village. Le voyageur est plongé dans des temps encore plus lointains.  

Arrivée à Guamote et installation dans un hôtel de la communauté INTI SISA 

Dîner et nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 8 Guamote / Chimborazo / Ingapirca / Cuenca

Petit-déjeuner à l'hôtel 

Visite du Parc National Chimborazo. Nous monterons sur les hauts plateaux du volcan pour observer la flore et la faune de la région. Possibilité d'observer des vigognes à l'état sauvage.  

Vous monterez en bus jusqu’à 4 800 mètres d’altitude. Pour les plus vaillants (non obligatoire), petite randonnée de 1 heure aller / retour jusqu’au plus haut refuge du monde à 5 000 mètres d’altitude. 

Nous poursuivons alors la route vers le site archéologique d'Ingapirca 

Déjeuner dans un restaurant local 

Ruines de Ingapirca : 

Visite extérieure de la forteresse (pas d’entrée sur le site), située à 3100m d'altitude; les ruines constituent le site précolombien le plus important du pays. Ingapirca  remonte au 15ème siècle, sous le règne de l'empereur Huayna Capac. Le mystère de sa véritable utilisation demeure, était-ce une forteresse, un observatoire ou un temple consacré ? 

La visite extérieure du site permet tout autant d’apprécier les ruines et pouvoir faire de belles photos de celui-ci. 

Continuation vers Santa Ana de los Rios de Cuenca (dite « Cuenca ») est considérée à juste titre comme l’une des plus belles villes d’Equateur. Son centre historique est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1999. Il ne manque rien à Cuenca pour avoir une personnalité franche et vigoureuse. Toutes ses composantes sont variées et originales. L'architecture, le paysage, les coutumes et naturellement les habitants. 

Cocktail de bienvenue. 

Dîner libre

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 9 Cuenca - City Tour

Petit-déjeuner à l'hôtel

Visite de Cuenca, cité culturelle aux demeures et églises coloniales et républicaines construites sur les ruines de l'ancienne "Tomebamba". Elle est considérée comme la plus belle ville du pays. Promenade dans les rues et places embellies par une végétation exubérante. Vous parcourrez ce que l'on appelle la route des Français avec entre autres la rue La Condamine qui porte son nom en l'honneur de Charles Marie de La Condamine, illustre scientifique et membre de la Première mission Géodésique Française ; La Place San Sebastian ; La Maison de la Biennale parfait exemple de la francisation de l'architecture et la décoration apparue au début du XX e siècle. 

Passage au marché aux fleurs qui a lieu sur la place de l'église Carmel de l'Assomption. Continuation vers le belvédère del Turi, d’où vous aurez une très belle vue panoramique sur la ville et les montagnes qui l’entourent. 

Visite de la fabrique et du musée de Chapeaux Panama de la famille Ortega. Ces chapeaux ont été fabriqués en Equateur pour protéger les ouvriers qui ont construit le canal de Panama. 

Visite du Musée des Cultures Aborigènes qui rassemblent des pièces archéologiques, culturelles et ethnographiques de l'Equateur. 

Déjeuner en ville. (Típico cuencano : viande de porc grillée, pommes de terre en sauce, mote pillo, salade du jardin, riz de Cuenca / gâteau au fromage et banane plantain au miel de canne / infusion d´herbes). 

Visite du musée ethnographique de PUMAPUNGO :

Le musée de Pumapungo est l'un des musées ethnographiques les plus intéressants d'Equateur.  La collection est constituée de vêtements quotidiens et de fête, d'habitations et d'objets représentatifs de la société. On y trouve également de l'art baroque, « costumbrista » et de la peinture moderne. Il dispose d'un jardin ethnobotanique et d'un centre ornithologique. 

Dîner libre 

Nuit à l'hôtel

Lire la suite

Jour 10 Cuenca / Cajas / Guayaquil OUT

Petit-déjeuner à l'hôtel

Départ de Cuenca à destination du littoral. Visite en cours de route du Parc National des lacs Cajas. Classé comme forêt humide andine, il s’agit d’un refuge d'une grande variété d'animaux et de plantes, un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Ce parc compte 275 magnifiques lacs formés par le passage d’anciens glaciers, ainsi que d’innombrables petits bassins d’eau.   

Arrêt en cours de route pour la visite d’une Plantation de cacao organique. 

La plantation combine des techniques traditionnelles des débuts du siècle dernier avec les plus modernes procédés afin de produire le cacao le plus fameux au monde grâce à son goût et son arôme sans égal. Ce cacao est désormais un ingrédient indispensable des plus fins chocolats du monde. Démonstration et dégustation   

 Déjeuner dans la plantation. Vous gouterez au plat typique « seco de gallina » préparé dans un ragout et accompagné de banane plantain. 

Départ vers Guayaquil, la plus grande et la plus vivante des villes d'Equateur, par l’une des plus extraordinaires routes du pays : descente du haut des montagnes andines jusqu’à la plaine tropicale face à l’océan Pacifique. Pendant le trajet, le changement de végétation est ponctué de plantations de cacao, de riz et de fruits. 

Visite de la ville à pied. Vous appréciez ses bâtiments très contemporains et ses demeures anciennes ainsi que l’animation de cette ville très métissée. Découverte de la Cathédrale moderne de style néo-gothique et de la Rotonda qui commémore la rencontre des deux libérateurs Simon Bolivar et José de San Martin en 1822. De là vous pourrez observer le Cerro de Carmen. 

Découverte de la longue avenue Malécon 2000, agrémentée de jardins publics sur les rives du rio Guayas et qui abrite commerces, galeries, restaurants et musées.

Visite du quartier Las Peñas qui abrite les dernières maisons coloniales construites en bois. Quelques vieux canons pointent toujours vers le large. Aujourd'hui, l'endroit est surtout habité par de nombreux artistes. 

Transfert à l'aéroport de Guayaquil. Assistance aux formalités d'embarquement et vol retour. Nuit à bord 

Lire la suite

Jour 11 Arrivée en France

FIN DE NOS SERVICES

Lire la suite

Ce voyage vous intéresse ?

Faites une demande ci-dessous

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Vous cherchez autre chose ?

Voici d’autres voyages

Explorer
10

equateur

Traditions Au Cœur Des Andes
Départs Garantis
9

equateur

Rendez-vous en Equateur (Sans vols)
Optimized by Optimole