Posts

, ,

Dates de réouvertures – Covid-19

,

Le tourisme du futur sera responsable et solidaire

,

Le Chili et Quimbaya Tours Chili se dotent d’une Certification de “Confiance Touristique”

Après l’annonce de la réouverture des parcs nationaux et de certaines liaisons aériennes nationales au Chili, le secteur touristique se prépare lui aussi, en adoptant un label de biosécurité.
Le certificat d’engagement « Confianza Turistica » (Confiance Touristique) vient d’être présenté lors d’une annonce officielle conjointe entre le secteur public et le secteur privé par le sous-secrétaire au tourisme José Luis Uriarte, la directrice nationale du Service Nacional du Tourisme (SERNATUR) Andrea Wolleter et les représentants des principales fédérations et associations du secteur touristique, gastronomique et hôtelier du pays.

Ce label peut être obtenu (gratuitement) par tous les prestataires de services touristiques enregistrés auprès de SERNATUR et les engage à appliquer de manière stricte et rigoureuse les mesures et les normes sanitaires de base et les protocoles de bio sécurité établis.

Le sous-secretaire au Tourisme, José Luis Uriarte a indiqué que « ce certificat d’engagement fait partie d’un plan intégral sur lequel le gouvernement travaille et dont l’objectif est de préparer les entreprises du secteur à répondre aux nouvelles exigences qu’impose la situation sanitaire actuelle ».
Pour sa part, Andrea Wolleter, directrice nationale de Sernatur, a souligné que : “Nous nous préparons aujourd’hui en tant que secteur avec cette étape préalable, à la réactivation. Cela nécessite l’effort de tous les acteurs du tourisme et surtout des prestataires de services touristiques, qui doivent adapter leurs établissements et leur fonctionnement aux mesures sanitaires établies par l’autorité afin de commencer à recevoir des touristes lorsque la situation du pays le permettra. Nous vous invitons à nous rejoindre et à préparer ensemble un tourisme responsable et sûr, en mettant en œuvre les protocoles et en acquérant ce certificat”.
Dans ce contexte, Quimbaya Tours Chili a presenté ses protocoles de bio-securité au Ministère du Tourisme du Chili SERNATUR et a obtenu la certification d’engagement Confianza Turistica (Confiance Touristique).

Pour plus de détails sur ces protocoles, n’hésitez pas à nous contacter chile@quimbaya-tours.com

Source: Sernatur

,

Latam rétablit ses vols entre l’Europe et L’Amérique Latine

16 juin 2020

Il annonce la cessation de LATAM Argentina, qui cessera d’exploiter douze destinations domestiques, tandis que les vols vers les États-Unis, le Brésil, le Chili et le Pérou seront repris par les autres filiales du groupe.

Depuis juin, LATAM Airlines rétablit certaines de ses liaisons entre l’Europe et l’Amérique latine. L’objectif est d’augmenter progressivement les opérations au cours des deux prochains mois.

Depuis le début du mois, LATAM a déjà repris les vols entre Francfort (Allemagne) et Sao Paulo (Brésil), avec une fréquence de deux fois par semaine. Depuis le 15 juin, des liaisons vers Sao Paulo au départ de Londres et de Madrid ont été ajoutées, également avec deux vols par semaine.

En juillet, la fréquence de toutes les liaisons européennes actives passera de deux à trois vols par semaine, y compris la liaison entre Lisbonne et Sao Paulo et la liaison entre Madrid et Santiago du Chili, qui sera réactivée dans la seconde quinzaine de juillet.

Les vols internationaux LATAM à destination et en provenance de Sao Paulo ont une liaison avec Santiago du Chili à partir de juin, avec Montevideo à partir de juillet. Les passagers peuvent ainsi accéder au réseau domestique au Chili et au Brésil.

L’entreprise prévoit d’atteindre 18% de sa capacité en juillet, atteignant 13 destinations internationales en Europe, au Brésil, au Chili et en Équateur. Les vols qui seront opérationnels au cours de ces deux mois seront soumis aux restrictions de voyage qui s’appliquent dans les destinations.

LATAM Airlines Argentina cesse ses opérations

LATAM Airlines Argentina cessera d’exploiter douze destinations intérieures tandis que les quatre destinations internationales de la filiale aux États-Unis, au Brésil, au Chili et au Pérou continueront d’être exploitées par les autres filiales du groupe LATAM une fois les restrictions imposées par les autorités du dans le cadre de l’urgence sanitaire.

La source;

https://puntomice.com/latam-retoma-operaciones-entre-europa-y-latinoamerica/

, ,

«Touriste Protégé», Le Nouveau Label De Sécurité Sanitaire Brésilien Vient D’etre Créé

Le ministère du Tourisme brésilien certifiera désormais, les établissements qui mettent en œuvre les bonnes pratiques en matière de biosécurité.

Tout en rétablissant progressivement son activité touristique après la reprise des vols intérieurs (et malgré la forte augmentation des cas de coronavirus), le Brésil a développé un LABEL DE BIOSECURITE afin de rassurer ses visiteurs. Le label de  «sécurité touristique» sera délivrée aux établissements qui mettront  en œuvre et certifieront les bonnes pratiques définies par le Gouvernement et par le Ministère du Tourisme (MTur).

Dans le cadre de la Journée nationale du tourisme,  célébrée au Brésil le vendredi 8 mai dernier, le Ministère du Tourisme du pays a annoncé le lancement du label “Tourisme protégé”, première étape du programme qui créera des protocoles de sécurité sanitaire et définira les bonnes pratiques pour chaque segment du secteur.

Le Ministère a annoncé que  le programme veut certifier les activités qui garantissent la conformité, les exigences d’hygiène et d’entretien contre le  COVID-19. En principe, 16 protocoles de bonnes pratiques sont envisagés. Ils seront classés selon les spécificités et  en fonction de l’activité : hébergements, agences de voyages, location de voitures, transports, parcs à thème, espaces de divertissement et  guides touristiques.

Ils ont annoncé que le guide par catégories sera publié dans les prochains jours.

Le label “Tourisme protégé” délivré par le Brésil certifiera les établissements qui respecteront les normes  de biosécurité du secteur.

La création du label de bonnes pratiques liées à la biosécurité, est la première étape du plan de relance du tourisme brésilien.

En coordination avec le MTur, cette étape cherche à réduire l’impact de la pandémie et à préparer le secteur à un retour progressif à ses activités.

Le Label «Safe Tourist» fera partie du Registre des Prestataires de Services Touristiques (Cadastur).

Cela signifiera que les entreprises de tourisme  devront connaître et appliquer  les normes de biosécurité et aussi, conseiller leurs passagers afin qu’ils respectent également.

Ce label certifiera que les règles de base de la prévention contre le virus,  y compris le contrôle quotidien de la température,  de la toux ou de toute difficulté respiratoire, seront respectées selon les directives du Ministère de la Santé.

“Cette politique du Ministère du Tourisme est en accord avec les bonnes pratiques établies au niveau mondial et constitue  l’ensemble d’actions que le Ministère souhaite mettre en place afin d’être préparés à la reprise de l’activité touristique à travers le pays”, a déclaré le ministre, Marcelo Álvaro Antônio.

Et il a rajouté: “Nous cherchons à garantir que le visiteurs soient satisfaits et leurs expectatives remplies.”

Il est à noter que le Brésil a déjà entamé une ouverture progressive de sa structure touristique, et ce, malgré le fait que les cas de covid-19 augmentent et se multiplient sur son territoire. Le Brésil est actuellement l’un des pays les plus touchés de la planète, accumulant à ce jour plus de 199.000  patients infectés et plus de 23.000 décédés.

La source:

https://www.hosteltur.com/lat/136612_turista-protegido-el-nuevo-sello-brasileno-de-seguridad-sanitaria.html 

, ,

Protocoles de santé et de sécurité dans la région

Alors que le WTTC (World Travel Tourism Council) publie les directives mondiales pour rouvrir le tourisme et rétablir la confiance des consommateurs, nous avons mis en place une équipe qui aura comme fonction spéciale de transcrire et faire appliquer les nouvelles normes opérationnelles de santé et de sécurité exigées par nos différents pays.

Pour demander une copie de ces normes et informations, veuillez nous contacter à info@quimbaya-tours.com

Jusqu’à présent, les gouvernements de la Colombie, du Pérou et du Costa Rica ont publié ces protocoles et ils sont aussi à votre disposition.

Protocoles à Carthagène, Colombie: Téléchargez ici.

Protocoles au Pérou: Téléchargez ici.

Les Sources:

https://wttc.org/News-Article/WTTC-unveils-Safe-Travels-new-global-protocols-to-restart-the-Travel-Tourism-sector

 

,

Comment un DMC comme Quimbaya se positionne dans cette nouvelle ère, et avec quels engagements pour un tourisme nouveau ?

En 33 ans d’existence nous avons vécu plusieurs crises mais jamais n’avions imaginé une crise d’une telle ampleur.

Un grand défi se présente à nous.

La durabilité est à présent une question de court et moyen terme.

Une réflexion au quotidien s’est imposée et chacun de nos collaborateurs est appelé à participer à cette réflexion.

Prédire le tourisme des années à venir serait trop prétentieux mais des bonnes idées ressortent.

La rigueur et la bonne gestion seront encore et toujours la base de la durabilité mais, sans le respect de nos outils de travail que sont les ressources naturelles et humaines des pays que nous faisons visiter, notre métier n’aura plus de sens.

Chacun devra être responsable et durable mais surtout solidaire.

Une interaction juste et de qualité entre les différents interlocuteurs sera vitale. Sans relations de confiance basées surtout sur le respect de chacun plus aucune entreprise de tourisme ne pourra fonctionner.

La responsabilité sociale deviendra obligatoire et devra se traduire par des actions concrètes mais surtout durables et efficaces.

Chacun saura faire la différence.

Le mot voyage n’aura peut-être pas la même signification d’aujourd’hui mais

dès que cette crise sera passée nous aurons tous envie de prendre le large.

Peu importe quelle forme prendra ce désir de bouger, de rencontrer des gens  et de découvrir des endroits lointains, pourvu que nous soyons là.

Seules les entreprises qui sauront s’adapter et répondre à cette nouvelle signification du mot voyage, survivront.

Nous nous sommes engagés sur la voie de la durabilité et du tourisme responsable depuis quelques années. Nous avons encore un long chemin à parcourir mais de cette crise nous aurons appris avec certitude que c’est la seule et unique voie à suivre.

Le tourisme sera nouveau ou ne sera pas.